jeudi 25 août 2016

Le burkini, l'Islam, la France et moi

Bonjour

Aujourd'hui je reviens vers vous avec un sujet qui occupe beaucoup de place dans l'actualité: le Burkini. 
Le burkini c'est quoi? Il s'agit d'un maillot de bain dit "islamique" car il permet aux femmes de se baigner en gardant leur corps couvert. Concrètement cela donne ça:

Pas de quoi fouetter un chat me direz vous... Effectivement! 

Sauf que cet été, ce vêtement est devenu un symbole. Le symbole de l'islamisation galopante de la France selon certains.

Afin de freiner ce phénomène et pour des raisons assez obscures à mon humble avis comme celle d"'éviter des troubles à l'ordre public", certains maires de la côte varoise mais pas que, ont décidé d'interdire l'accès aux plages aux femmes désirant se baigner dans cette tenue.


L'argument mis en avant est le respect de la laïcité. En ce moment la France se perd dans ce terme qui perd sa définition première pour devenir une obligation d’athéisme dans l'espace public.

Ces mesures, prises encore et toujours à l'encontre des femmes comme depuis la loi contre le port du voile en 2004, ne sont qu'une vaste fumisterie visant à alimenter l'islamophobie en lui donnant un cadre légal. Et cela me fait peur, très peur, car de plus en plus de personnes "bien-pensantes" sont d'accord avec elles.

L'argument de base de libération du corps de la femme me révulse. Cela signifie donc qu'en France en 2016, pour être libre et émancipée la femme doit être dénudée? Je ne saisis pas trop la limite de tissus adaptée entre le statut de "bouh cette femme est trop couverte, elle est soumise" et celui de "regarde moi la longueur de cette jupe, si il lui arrive quelque chose , elle l'aura cherché à sortir aussi peu vêtue".

Aujourd'hui la situation socio-économique en France est mauvaise. Nos politiciens, au lieu de chercher des mesures concrètes pour améliorer les choses tendent à jouer la carte de la vindicte populaire en détournant les esprits des réelles difficultés par la création d'un ennemi  commun qui est l'Islam. Ces manœuvres ne sont pas sans rappeler les heures peu glorieuses de la France qui ont précédées la déportation des Juifs. Les Juifs avaient juste été accusés de créer des problèmes économiques, puis on leur avait reproché leurs signes religieux trop ostentatoires, puis on leur avait interdit certains accès pour finir par promulguer des lois visant à assurer la sécurité et la pérennité de l'état les excluant de certains champs (professionnels et publics). Tout cela ne vous rappelle rien?


Et bien tout cela me fait mal. Très mal. Je suis fille d’immigrés marocains. Mes parents nous ont élevé dans le respect de notre pays d'accueil mais aussi dans le respect de nos traditions et dans la foi musulmane. Religion que je pratique en connaissance de cause car je me suis renseignée, j'ai lu, je ne me prétends pas experte mais une fois adulte j'ai choisi de poursuivre dans cette foi en étant éclairée sur ce en quoi elle consiste réellement. J'ai aussi voyagé et à chaque fois je me suis rendue compte de la chance que j'avais de vivre en France. Jusqu'à aujourd'hui... J'ai honte, honte de voir comment cela se passe, honte de voir les manœuvres grossières des politiciens qui veulent bien des musulmans s'ils sont riches comme à Cannes lorsqu'en 2015 un prince d’Arabie a pu se faire privatiser une plage entière ou comme j'ai vu cette année de mes propres yeux à Cannes toujours où j'ai pu voir un nombre hallucinant de voitures de luxe immatriculées dans des pays de la péninsule arabique. Ces  pays dois-je le préciser  sont des mannes financières pour toutes les organisations terroristes. Ces maires donc acceptent cet argent mais  stigmatisent des pauvres femmes qui ne veulent que profiter d'un moment en famille à la plage. J'ai honte de voir la France être la risée des pays étrangers qui se gaussent de la polémique faite pour aller, 12 femmes portant le burkini en France.

Désolée pour ce pavé mais il fallait que j'en parle.

4 commentaires:

  1. Ce pavé est tellement juste.
    Stigmatiser les femmes musulmanes, les présenter comme un élément perturbateur au sein de l'espace public et encaisser en même le même fric qui sert à financer le terrorisme est d'une hypocrisie sans nom et est tellement révoltant...
    Merci pour ton billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi! Le dieu Argent domine tout...

      Supprimer

Un petit mot?