lundi 9 juillet 2018

Sortie Ciné: les Indestructibles 2

Bonjour

Hier nous avons emmené PetiteFée au cinéma pour voir Les indestructibles 2. Depuis la naissance de sa soeur nous essayons au maximum de garder des moments privilégiés juste avec elle mais c'est souvent soit Papa/PetiteFée soit Maman/PetiteFée.

Nous avons laissé Princesse chez une de ses tantes et elle était ravie (laquelle des deux? les deux je pense!). En sortie d'ascenseur elle s'est dirigée toute seule vers l'appartement de Khalty et m'a gratifiée d'un "au voir maman" avant d'aller jouer avec son cousin. Si j'avais eu une once de culpabilité à l'idée de la laisser (spoiler non) elle se serait envolée très vite.

C'était une surprise pour PetiteFée. Elle était dans la voiture avec nous ans savoir où on l'emmenait et c'était entre son père et moi à qui trouverait la justification la plus bidon (j'ai gagné en la faisant pleurer car je lui ai dit qu'on la laissait chez ses grands-parents pour toutes les vacances #mèreindigne)

Si vous avez aimé l'épisode 1 vous allez adorer le 2. Il n'y a pas d'ellipse temporelle. La fin du premier opus est exactement le début du deuxième. Je l'ai trouvé un peu plus "féministe" car il se focalise plus sur ElasticGirl et les difficultés de Bob lorsqu'il doit prendre la relève de sa femme. Chut, je ne vous en dirait pas plus. Mais par contre le film est assez long, il est à réserver aux plus grands ou à ceux qui ont beaucoup de patience.

En tout cas cette parenthèse à 3 nous a beaucoup plu. PetiteFée était ravie de sa sortie ciné, nous de nous retrouver avec elle et aussi de sortir au ciné et Princesse d'avoir pu faire le ménage chez sa tante😁😁😁


mardi 3 juillet 2018

La fin d'année scolaire

Bonjour

J'enfonce des portes ouvertes mais ça y est, la fin d'année scolaire est arrivée. L'heure de faire le bilan sur une année qui a été intense et mouvementée pour ma PetiteFée.

Dès la rentrée nous avons dû trouver une nouvelle organisation. Un départ à 3 se gère différemment de notre duo habituel.

L'école est petite, il n'y a qu'une classe par niveau du coup c'était bien car les ami-e-s de l'an dernier sont aussi ceux de cette année.

La maîtresse est une découverte. Pour les moyennes sections, la titulaire du poste est en arrêt maladie depuis des lustres du coup chaque année une nouvelle personne se voit attribuer ce poste. Pas facile pour l'enseignant mais pas facile non plus pour les élèves qui découvrent une nouvelle équipe.

Nous avons eu un temps de rodage assez long. Puis comme je l'ai expliqué sur ma page facebook, il m'a fallu batailler pendant plusieurs mois avec la mairie pour obtenir l'adaptation de son PAI car du coup les jours où il y avait des produits laitiers dans les repas, elle restait toute la journée juste avec du pain.

Il y a eu les coups, les brimades et la maltraitance psychologique qu'elle a subi par "copine". Situation qui ne saurait perdurer encore l'année prochaine car hier encore ma fille est rentrée avec un bleu au genou causé par cette petite.

Nous arrivons donc à la fin de ce cycle. Les vacances vont permettre à tout le monde d'avoir un rythme plus cool.

J'ai quand même un pincement au coeur. Encore une année scolaire que je n'ai pas vue filer. L'an prochain, celle que je vois encore comme mon tout petit bébé va faire partie des grands. Et avant encore que j'ai le temps de dire ouf, elle fera sa rentrée en CP et la même année Princesse rentrera en maternelle.

Bientôt... mais en attendant nous allons bien profiter de ces vacances!

mardi 19 juin 2018

La petite fille qui se faisait taper

Bonjour


Cette année nous avons eu quelques problèmes car PetiteFée se fait taper à l'école.
Des disputes entre copains, cela arrive. Des bagarres dans la cours de récréation cela arrive aussi. Mais là on parle d'un quasi harcèlement par une autre petite fille.

Cela fait un moment que cela dure. A vrai dire depuis la première année de maternelle. Au début je minimisais les choses, je me disais que cela allait finir par passer... Mais force est de constater que ce n'est pas le cas. A de trop nombreuses reprises PetiteFée est rentrée avec des bleus ou des écorchures. Lorsque je lui demande ce qu'il s'est passé la réponse est toujours la même " C'est  *copine* qui m'a poussée".

J'ai fini par entrer en relation avec la maman de *copine* qui au début a bien pris les choses mais qui  très rapidement m'a répondu qu'elle savait que sa fille était un tyran. Il y a eu plusieurs points faits avec elle mais très rapidement elle s'est désengagée de tout en me disant qu'elle n'allait quand même pas brider sa fille.

J'ai ensuite contacté l'école pour faire un point. J'ai vu la maîtresse à qui j'ai demandé d'être vigilante. Elle m'a dit que cela allait être fait. Je suis repartie bien confiante de cette réunion sauf que... quelques jours après la fameuse réunion PetiteFée est rentrée de nouveau avec des bobos. Je lui ai demandé si elle en avait parlé à l'adulte référent. Elle m'a expliqué que la scène s'était passée sous les yeux de la maîtresse qui lui a dit qu'elle n'avait qu'à se défendre.

Je suis sortie de mes gonds. Ce n'est pas comme ça que j'élève mon enfant. Répondre à l'enfant qu'elle n'a qu'à se défendre c'est pour moi inciter à la violence. Et le corolaire de ceci est que l'enfant est doublement victime, victime du harceleur et fautif de ne pas se défendre.

J'ai emmené ensuite ma fille chez une psychologue pour externaliser cette problématique. J'y suis moi-même beaucoup trop sensible dû à mon passif.

Un point a donc été fait.J'ai aussi décidé de lâcher un peu de lest car j'avais fort l'impression de faire un transfert sur PetiteFée de mon vécu.

Elle a pris du poil de la bête. Ce n'est pas pour autant que la situation est saine mais un équilibre est revenu, instable certe mais j'ai confiance en ma fille pour qu'elle trouve les ressources nécessaires pour avancer et le cas échéant je serai là pour la soutenir.

lundi 11 juin 2018

Ma détox du sucre partie 2

Bonjour

Il y a quelques temps j'ai publié un article sur ma détox des boissons sucrées (ici ). Dans ma lancée j'ai enchaîné sur une diminution drastique des bonbons et autres friandises.

Cela a été un peu rude au début. Non pas que j'en mange tous les jours contrairement aux boissons sucrées qui faisaient partie de mon quotidien mais quand je m'ennuyais, il m'arrivait souvent de mettre la main dans un paquet de bonbons et de ne l'en sortir qu'une fois arrivée à écœurement. Ça marche aussi avec la fatigue ou en attendant que je prépare le dîner. Bref, le tout faisant que ma consommation était loin d'être anecdotique ou négligeable.

Tout cela pour dire que j'ai arrêté. Cela n'a pas été aussi linéaire que pour les boissons sucrées car j'ai eu pas mal de "rechutes" mais au demeurant j'ai tenu bon et ma consommation est devenue vraiment anecdotique.

Mon bilan des différentes détox?

Je souhaiterai pouvoir vous dire que ma vie a "radicalement changée", que ma peau est plus lumineuse, que ma balance s'en porte mieux et tout le toutim mais il n'en est rien.

Peut-être faut-il pour cela couper totalement toutes les sources de sucre de son alimentation mais c'est une chose que je ne suis pas prête à faire.

En attendant je vais quand même rester sur cette voie car si les effets ne sont pas visibles je reste persuadée que la diminution des sucres reste une bonne chose pour l'organisme.

Le prochain défi sera la diminution de produits carnés! Un vaste chantier...

vendredi 8 juin 2018

Mes coups de pouce allaitement


Bonjour

Cela fait plus de 4 ans et demi que j'allaite en non stop.

Bien sûr la meilleure stimulation reste de proposer le sein le plus souvent possible, surtout dans le plus jeune âge, mais il arrive parfois qu'on ait besoin d'un coup de pouce.

La fatigue joue beaucoup sur ma capacité de lactation et j'ai la chance d'être munie de 2 exemplaires peu dormeuses. Alors que moi je suis du genre couche-tôt lève-tard( mon rêve? une nuite de 22h30 à 8h30 d'une seule traite).

Bref j'ai essayé tout un tas de truc censés être galactogène et je te livre ici ma sélection:

- la tisane allaitement Weleda:

Pour moi un must have. Le seul problème est que je réagis très fort au fénugrec et que je suis prise de pulsions alimentaires que j'ai du mal à contrôler.

- le stick coup de pouce allaitement NEOBULLE


 J'étais sceptique au début mais quelques gouttes sur le poignet favorisent une bonne montée de lait.
Attention, il y a des huiles essentielles donc il faut garder une fenêtre thérapeutique durant laquelle on ne peut rien prendre.

- la bière (avec ou sans alcool)

L'offre de marché propose de plus en plus de bières sans alcool. La bière reste un bon galactogène de part le houblon présent.

Il y a encore tout un tas de possibilités, les amandes, les lentilles... Et beaucoup de femmes réagissent à des choses différentes.


lundi 4 juin 2018

Série Netflix: Super Mamans

Bonjour

Super Maman vous connaissez? 

Il est rare que je traite de séries télé sur ce blog mais là j'ai eu un coup de cœur dont j'ai envie de vous parler.

Petit Frère et Belle Sœur m'ont envoyé un message Whattsapp en me disant: " on a regardé un épisode de cette série, elle devrait te plaire"

Banco, j'ai enchaîné la saison 1 en moins de 24h #nolife

Le propos?

Audrey, jeune maman d'une petite fille est en congés parental. Afin de se "sociabiliser"elle intègre un groupe de parents. Au début elle a du mal à s'intégrer mais les aléas de la vie font que... Pour la suite à vous de regarder.

Pourquoi ça m'a plu?

Cette série est sans fard. La maternité est abordée sous plein de thèmes, que ce soit l'allaitement, le sommeil des bébés ou l'impact sur la vie de couple. Nous sommes loin de la vision parfaite de la famille parfaite avec la mère de famille parfaite. Cette série est réaliste et permet à toutes de s'y retrouver à un moment ou un autre. Après l'avoir visionnée on se sent moins seule et surtout pas aussi nulle que ce qu'on peut parfois croire.

Le format?

Cette série australienne se décompose en 7 épisodes de 30 minutes chacun. La saison 2 est prévue.

si vous voulez en savoir plus cliquez ici

mardi 29 mai 2018

Un petit dernier pour la route?

Bonjour

Princesse va avoir 18 mois. 18!!! OMG où est passé mon tout petit bébé? J'ai une petite fille qui court, qui prend son autonomie, qui tient tête. Bref un amour de pas encore petite fille mais plus tout à fait bébé.

J'ai aussi 2 filles.

Jusque là, si vous me lisez de temps en temps j'enfonce des portes ouvertes.

J'ai donc la chance d'entendre désormais certaines personnes qui devraient un peu moins se mêler de la vie des autres commencer à ma demander:

"Et le troisième c'est pour quand?"

Suivi souvent d'un 

"Tu ne vas pas laisser ton mari sans garçon tout de même"

Alors bon comment dire... 

JE NE VEUX PAS DE TROISIÈME ENFANT

Je n'ai jamais voulu 3 enfants. Aussi loin que j'y pense ma famille idéale était faite de deux enfants dont 2 filles.

On peut parfaitement être heureux sans avoir un enfant de chaque sexe aussi.

Le papa peut ne pas forcément désirer un garçon.

J'ai déjà eu beaucoup de chance de pouvoir tomber enceinte naturellement de Princesse, j'ai profité pleinement de chaque instant de ma grossesse mais force est de constater que l'accouchement ce n'est pas pour moi.

Même si je suis déjà nostalgique du bébé qu'elle était j'adore voir mes filles grandir et profiter de nouvelles choses avec elles.

Et puis accessoirement ma dernière nuit complète datant de 2012, j'aspire à pouvoir un jour dormir comme je veux.