lundi 9 novembre 2015

Vouloir un enfant quand l'autre ne veut pas

Bonjour

J'ai beaucoup hésité à écrire cet article mais je ne pense pas être la seule dans ce cas vu les échanges que j'ai eu sur Twitter.

J'ai toujours voulu 2 enfants. Mon schéma familial était ainsi fait.

J'ai été élevée dans une grande fratrie, j'en ai été heureuse mais je n'ai jamais voulu d'une famille nombreuse.

De l'autre côté, et cela n'engage que moi, je trouve triste le fait d'être enfant unique. J'ai connu tellement de joies avec ma fratrie que je trouve totalement égoïste de priver l'enfant  de ce type de bonheur. Bien sûr faire plusieurs enfants ne signifie pas qu'ils vont toujours s'entendre, ni même qu'ils vont s'entendre mais c'est ainsi que je vois ma vie. 

Ou plutôt que je voyais ma vie. Car Chéri ne veut pas de 2ème enfant.

Je ne peux pas le forcer à en avoir un deuxième et sa décision se respecte.

Mais comment moi dois-je gérer ça? Comment faire quand le couple n'a pas les mêmes idéaux de vie?

Je vais sur mes 37 ans, PetiteFée est grande et de plus en plus autonome. Je vois le temps qui passe, mon envie qui devient de plus en plus forte et ce deuil que je n'arrive pas à faire.

Oui le mot peut paraître fort mais c'est bien d'un deuil qu'il s'agit, deuil d'un rêve de vie, deuil de cet enfant que j'aurais aimer porter, de cette grossesse qui m'a été gâchée la première fois et que j'aurais souhaité sereine cette fois-ci. 

Je ne verrai pas PetiteFée faire des bisous à ce bébé imaginaire, je ne les verrai pas se disputer pour un jouet qu'ils voudront forcément au même moment, je ne les verrai pas être complices.

Chaque cycle qui passe me rappelle que c'est encore une "vraie" grossesse qui ne m'a pas fait la surprise d'arriver et je déprime.

J'ai l'impression d'être forte et de pouvoir gérer ça mais ce n'est pas le cas.

J'aime mon Chéri, on s'est vraiment trouvés et je sais que c'est une vraie chance que nous avons de vivre une telle relation.

Mais en même temps je lui en veux de me priver de ce deuxième bébé.

Nous en avons parlé, il a des raisons bien rationnelles pour justifier son point de vue. Mais je ne suis pas apte sur ce sujet à entendre des choses rationnelles, ce désir de maternité est tout sauf rationnel. 

Cela ne signifie pas que ma vie actuelle ne me comble pas.

Cela ne signifie pas que PetiteFée ne m'apporte pas assez de bonheur.

Cela ne se justifie pas, ne s'explique pas, c'est viscéral.

Je veux un deuxième enfant mais mon Chéri ne veut pas et je ne sais pas comment gérer mes émotions.

8 commentaires:

  1. J'ai 21ans, j'ai un frère de 19ans et une petite soeur de 18mois! Et oui une dernière grossesse imprévue, mais un vrai miracle et que du bonheur. Ma mère a 41ans. C'est le plus beau cadeau qu'elle m'ai jamais fait...
    D'accord il faut respecter le choix du chéri, mais ton choix qui le respecte?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi. Mon choix c'est d'accepter la décision de mon mari car je n'ai pas d'autre possibilité. Et faire ce deuil m'apparait beaucoup trop dur. Je ne sais vraiment pas comment agir

      Supprimer
  2. Tu as essayé de lui expliquer ton mal etre? Il ne veut pas comprendre?

    RépondreSupprimer
  3. Tu as essayé de lui expliquer ton mal etre? Il ne veut pas comprendre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement il reste assez fermé sur le sujet. J'ai beau essayer de lui expliquer en long en large et en travers mais il reste sur sa position. Comme en plus tout le monde lui dit qu'il a tort cela le conforte dans son opinion...

      Supprimer
  4. Bonjour, c'est un sujet intéressant que tu abordes. Si ce n'est pas indiscret, quelles sont les raisons de son refus pour un 2e enfant?
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurence. Désolée de ma réponse tardive. Il s'agit surtout de raisons d'organisations, il trouve cela déjà assez difficile avec une enfant et ne se voit pas en gérer un deuxième. Il considère qu'il n'est pas fait pour être père finalement... Ensuite viennent des raisons financières qui ne sont absolument pas valables à mon point de vue "payer tout ce dont PetiteFée aura envie"...

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse ! Pas facile l'argument "je ne suis finalement pas fait pour être père" on ne peut pas vraiment répondre à ça. J'espère que cette envie non assouvie va s'apaiser de ton côté, ou qu'il va changer d'avis d'ici quelques années, qui sait ? Bon courage en tout cas. Laurence.

      Supprimer

Un petit mot?